Capoeira Art'Maniac

Culture Afro-brésilienne,amitié,partage et échanges interculturels.

A propos

Capoeira Art'Maniac a pour but de promouvoir la culture afro-brésilienne, les échanges interculturels, le partage et l'amitié.
L'association, dont l'activité est basée dans le Gers, propose des cours de capoeira, maculêlê, samba et musique, sur l'Isle Jourdain, Samatan et Monferran-Savès.

En 2007, la capoeira fait ses premiers pas dans le Gers, grâce à l’opportunité de pouvoir enseigner la capoeira à l'école de danse Sonia Baro à Auch. 

En 2009, l'association voit le jour et développe son activité avec l'ouverture de cours supplémentaires à la MJC de l'Isle Jourdain.

Puis en 2011, le groupe s'agrandit de nouveau avec l'ouverture de cours à la MJC de Pibrac.

En 2016, l'association ouvre un nouveau cours ado/adultes au dojo de Samatan.

Enfin, à la rentrée 2018, un cours pour les élèves intermédiaires s'est ouvert à la salle des fêtes de Thoux, cours transféré dès la rentrée 2020 au nouveau complexe Le Pied à Monferran-Savès.

De plus, l'association travaille depuis l'année 2013 avec les écoles primaires dans le cadre des temps d'activité périscolaire (TAP).

Horaires:

- Complexe Le PIED: lundi 19h/21h capoeira ados/adultes intermédiaires.

                                 mardi 19h30/21h capofight.

                                 mercredi 14h15/15h capoeira enfants 4/6 ans.

- MJC l'Isle Jourdain: mercredi 19h15/21h ados/adultes à partir de 15 ans.

                                   jeudi 17h30/18h30 enfants 7/10 ans.

                                   jeudi 18h30/19h30 pré-ados 11/14 ans.

- Dojo Samatan: jeudi 20h/21h30 ados/adultes à partir de 13 ans.

  

 

Professeur Pé de Moleque

Yann Laffuste

C'est en septembre 1998, alors que je ne savais pas trop dans quel sport investir mon surplus d’énergie, que mon père, passionné du Brésil où il vit d’ailleurs, m’a conseillé d’aller rencontrer ce nouveau professeur de capoeira qui venait d’arriver sur Toulouse. Quelle rencontre! Me voilà 22 ans plus tard, toujours élève de Mestre Afonso Vida Nova.

Je me suis entraîné, j’ai appris, mais le déclic est venu lors de mes premiers voyages au Brésil à Salvador da Bahia, mais surtout à Imbassaï, petit village où j’allais retrouver ma famille. Ces différents séjours, dans le pays d’origine de la capoeira, m’ont permis de réaliser ce qu’elle était vraiment, c’est-à-dire pas seulement un sport ou une activité culturelle, mais un Tout, qui englobe bien évidemment les questions sociales, des valeurs de partage et d’échange, d'amitié, des conceptions philosophiques liées à la liberté et à l’égalité, mais aussi religieuses voire ésotériques… Bref j’ai fini d’être conquis.

Cette ouverture d’esprit et cette curiosité, toujours encouragées par Afonso qui nous disait d’aller apprendre avec les autres et quand on revient, de partager avec les potes pour que l’on grandisse tous ensemble, m’a permis de me nourrir de nombreuses rencontres et influences émanant de diverses écoles et styles. Et surtout m’a permis de nouer des amitiés incroyables, merci beaucoup les Potos !!!

Au cours de l'année 2004, Mestre Afonso Vida Nova me permet de le remplacer et donc de commencer à transmettre. J’avoue qu’au début je ne savais pas trop comment m’y prendre, la pédagogie ça ne s'improvise pas, mais la passion me guidant, j’ai persisté.​ Je poursuivais en parallèle mes études à l’université lorsque j’ai eu mon premier groupe d’élèves en 2006 à Péchabou,dans la périphérie toulousaine.

En 2007, j'obtient la corde bleu d'élève formé, ou graduado, puis en 2011, le grade d'instructeur, corde verte.

Enfin, en mars 2017, l'obtention de la corde violette, de professeur, est une marque de reconnaissance du travail accompli et de l’engagement. C’est aussi un gage de confiance dans la mesure où je dois poursuivre mon travail de transmission. Mais je dois également persévérer dans mon travail personnel, parce qu’on est élève toute sa vie.

Je dirai donc que c’est une responsabilité plus importante envers les autres mais aussi vis-à-vis de soi.

J’aimerais remercier bien évidemment mon père et Afonso, mais également tous ces professors et mestres que j’ai rencontrés ou côtoyés, qui sont des modèles et une source d’inspiration pour moi, je citerai : Mestre Samara, Mestre Nestor Capoeira, Mestre Branco, Mestre Lagartixa, Mestre Foguete, Contra Mestre Cacique et au défunt grand Mestre Leopoldinha. »

 

CONTACT

Adresse :

7,lieu-dit La Téoulère

32430 Thoux, France

Tél :

06 64 11 52 49

 
1/2